fbpx

Ferrari donne sa chance aux jeunes

28. May 2024 
par Ziv Knoll
922 vues

Ferrari n’engage qu’une seule monoplace, la splendide 312B, en début de saison 1970, pour le Belge Jacky Ickx qui revient dans la Scuderia après une pige chez Brabham, mais dès la quatrième manche en Belgique (Spa), le team décide d’inscrire une deuxième voiture pour essayer de jeunes pilotes comme l’Italien Ignazio Giunti et le Suisse Clay Regazzoni.

Ignazio Giunti est donc engagé dans la seconde voiture en Belgique où il termine quatrième, alors que Regazzoni (photo ci-dessus) prend sa place lors de la manche suivante aux Pays-Bas, et il finit lui aussi quatrième. Giunti est à nouveau dans la monoplace en France (Charade), mais termine quatorzième, à trois tours du vainqueur et futur champion du monde, Jochen Rindt.

Regazzoni fait son retour chez Ferrari au Grand Prix de Grande-Bretagne, remarquez le casque ouvert, et termine à nouveau quatrième, mais cette fois, le Suisse garde son baquet. Quatre arrivées sur le podium s’en suivent pour Regazzoni lors des six dernières manches du championnat 1970, avec comme point d’orgue, une victoire très populaire à Monza, victoire à domicile pour la Scuderia.

Néanmoins, cette course est ternie par la mort du leader du championnat Jochen Rindt, survenue lors des essais qualificatifs du samedi. Une première pole position lors de la dernière manche de la saison (remportée par Ickx), vient ponctuer une première saison en F1 très positive. Regazzoni termine troisième du championnat avec 33 points, à 12 points du champion du monde à titre posthume, Rindt.

Source: LAT Images

Leave a comment